03 juin 2015

Cafés suspendus

    Je suis entrée dans un petit café à Angoulême avec une amie nous avons fait notre demande. Tandis que nous étions à l'approche de notre table deux personnes arrivent et s'approchent du comptoir : - "Cinq cafés, s'il vous plaît. Deux pour nous et trois suspendus." Ils ont payé, ils ont pris leurs deux cafés et sont partis. J'ai demandé à mon amie : - "Qu'est ce des cafés suspendus ?" Mon amie m'a répondu : - "attends et tu verras." Un peu plus de gens sont entrés. Deux filles ont demandé un café chacune elles... [Lire la suite]
Posté par Damien BERTHELOT à 12:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 décembre 2014

Les aveugles et la création

  « Il paraîtra sans doute extraordinaire à bien des lecteurs, de dire que l’œil est par lui-même incapable de voir un espace hors de lui. Nous nous sommes fait une si grande habitude de juger, à la vue des objets qui nous environnent, que nous n’imaginons pas comment nous n’en aurions pas jugé, au premier moment que nos yeux se sont ouverts à la lumière. »             Condillac : Traité des sensations Selon une plaisanterie connue, Beethoven était... [Lire la suite]
Posté par Damien BERTHELOT à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 novembre 2014

Ce qu’un shaman voit dans un hôpital psychiatrique

  Voici ce qu’un shaman voit dans un hôpital psychiatrique Le point de vue chamanique sur les maladies mentales Selon la vision chamanique, les maladies mentales indiquent « la naissance d’un guérisseur », explique Patrice Malidoma Somé. Ainsi, on doit considérer les troubles mentaux comme des urgences et des crises spirituelles pour aider le guérisseur lors de sa naissance. Ce qui est perçu comme « un maladie mentale » dans l’Occident est considéré comme « de bonnes nouvelles de l’autre... [Lire la suite]
Posté par Damien BERTHELOT à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 novembre 2014

La lettre bouleversante de la jeune Iranienne pendue

    Reyhaneh Jabbari a été pendue, samedi, pour avoir tué l'homme qu'elle accusait de l'avoir agressée sexuellement. Dans une lettre à sa mère rédigée en prison, elle évoque le traitement partial et humiliant que lui a réservé la justice.  Avant de mourir, Reyhaneh Jabbari avait écrit une dernière lettre destinée à sa mère. C'est le message d'une Iranienne de 26 ans qui se savait condamnée. Reconnue coupable de meurtre prémédité sur Morteza Abdolali Sarbandi, un chirurgien et ancien employé du ministère... [Lire la suite]
Posté par Damien BERTHELOT à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 octobre 2014

Le lâcher-prise

  Il était une fois un brave garçon du nom de José, qui avait choisi comme défi de vie d’expérimenter le lâcher prise.  Il avait presque tout lu et tout entendu sur ce vaste sujet de l’abandon à Dieu et sur la confiance totale à accorder à ses guides et à toutes les formes d’aides venues d’en haut.Il avait également suivi une multitude de cours traitant de ce thème afin de parvenir à son but ultime : se laisser couler dans le grand fleuve de la vie.Mais, malgré tous ses efforts, le résultat tardait à venir, car toutes... [Lire la suite]
Posté par Damien BERTHELOT à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 septembre 2014

Ces valeurs qui viennent de l’étranger

Quelques années avant ma naissance, mon père connut un étranger récemment arrivé dans notre village. Depuis le début, mon père fut subjugué par ce personnage, si bien que nous en arrivâmes à l’inviter à demeurer chez nous. L’étranger accepta et depuis lors, il fit partie de la famille. Moi je grandissais, je n’ai jamais demandé d’où il venait, tout me paraissait évident. Mes parents étaient enseignants : ma maman m’apprit ce qu’était le bien et ce qu’était le mal et mon père m’apprit l’obéissance. Mais l’étranger c’était un... [Lire la suite]
Posté par Damien BERTHELOT à 09:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 septembre 2014

Un bout de papier

Un jour, une enseignante demanda à ses étudiants d’écrire les noms des autres étudiants dans la classe sur deux feuilles de papier et de laisser un espace entre chaque nom. Puis, elle leur dit de penser à la chose la plus agréable qu’ils pourraient dire de chacun de leurs camarades et de le noter. Les élèves prirent le reste du cours pour finir leur tâche et chaque étudiant quitta la salle en remettant leur feuille à l’enseignante. Ce samedi-là, l’enseignante nota le nom de chaque étudiant sur une feuille individuelle pour chacun... [Lire la suite]
Posté par Damien BERTHELOT à 09:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 septembre 2014

Il n’y a pas de prix pour l’amour

Un agriculteur avait des chiots qu’il avait besoin de vendre.Il a peint un panneau annonçant les 4 chiots et le cloua à un poteau sur le côté de sa cour. Comme il plantait le dernier clou dans le poteau, il se sentit un tirage sur sa salopette … Il tomba dans les yeux d’un petit garçon.« Monsieur ,  » dit-il,  » je veux acheter un de vos chiots.  »« Eh bien,  » dit le fermier, en frottant la sueur à l’arrière de son cou : « Ces chiots viennent des parents très racés et coûtent beaucoup... [Lire la suite]
Posté par Damien BERTHELOT à 09:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 septembre 2014

Le ciel et l’enfer !

  Un homme, son cheval et son chien se promenaient sur une route. Alors qu’ils passaient près d’un arbre gigantesque, un éclair les frappa, et ils moururent tous foudroyés.Mais l’homme ne comprit pas qu’il avait quitté ce monde, et il continua à marcher avec ses deux bêtes ; les morts mettent parfois du temps à se rendre compte de leur nouvelle condition… La route était très longue, la pente abrupte, le soleil était fort, ils transpiraient et avaient grand soif. Ils avaient désespérément besoin d’eau. Au détour du chemin, ils... [Lire la suite]
Posté par Damien BERTHELOT à 11:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 septembre 2014

Apprécier ce que l'on a !

  Un jour, le père d'une très riche famille amène son fils à la campagne pour lui montrer comment les gens pauvres vivent. Ils y passent quelques jours sur la ferme d'une famille qui n'a pas beaucoup à leur offrir.   Au retour, le père demande à son fils. : " as-tu aimé ton séjour? "" C'était fantastique, papa ! ""As-tu vu comment les gens pauvres vivent? " demande encore le père."Ah oui! " Répond le fils" Alors qu'as-tu appris?"Le fils lui répond " J'ai vu que nous n'avions qu'un chien alors qu'ils en ont... [Lire la suite]
Posté par Damien BERTHELOT à 11:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]